Un "Social Network Break", ça vous dit ?

Il y a deux mois, j'ai décidé de faire un break : un break concernant les réseaux sociaux. Je l'ai fait car je sentais que cela devenait une addiction pour moi et que je devais y remédier.

Par la suite je vous raconte comment s'est passée cette cure de désintox, vous saurez si j'y suis arrivée et je vais vous donner quelques conseils au cas où vous en faites une, si vous envisagez d'en faire une ou tout simplement pour ne pas rechuter avant le délai que vous vous êtes fixé.
Ma "came" ? C'est Instagram. Avant c'était Facebook mais ça fait maintenant 2 ans que je n'y suis plus. Mais ça c'était avant. Et c'est une autre histoire...

Comme je vous le disais plus haut, cela devenait addictif pour moi alors j'ai décidé d'arrêter pendant un moment.


Vous vous demandez si vous aussi vous êtes addict ? Eh bien, comment vous dire...

  • Si vous ressentez un manque quand vous n'êtes pas sur l'application,
  • Si vous y passez votre vie et avez le sentiment de perdre votre temps,
  • Si traîner sur Instagram fait partie de votre routine et que vous scrollez juste pour scroller,
  • Si vous n'arrivez même plus par être émerveillés par un post, aussi beau soit-il,


Vous êtes peut-être atteints (c'est peut-être grave) ... Et dans ce cas, il est fortement recommandé de vous déconnecter.

C'est ce que j'ai fait sans me poser trop de questions. J'ai décidé de le faire pendant une semaine, et croyez-moi, ce n'est pas si facile...


Pourquoi ?

Tout simplement, parce qu'inconsciemment vous vous y êtes habitués. Alors, au lieu de faire comme moi et d'essayer du jour au lendemain d'arrêter, je vous conseille plutôt d'y aller progressivement.

Par exemple, essayez de vous déconnecter pendant quelques minutes ; Un autre jour, essayez de tenir quelques heures, puis quelques jours, ainsi de suite...

Et c'est à ce moment précis que vous pourrez vous engager sur une durée plus longue. De toute façon, je pense que c'est surtout une question d'habitude, de réflexe et de volonté.

Vous réaliserez que vous êtes "really" accro lorsque vous déciderez d'arrêter. Car vous verrez que c'est durant cette période que vous serez le plus tenté.

Une autre chose :  Si vous vous engagez à arrêter sur une longue période et qu'à un moment vous craquez, ne culpabilisez pas. C'est normal et ce n'est que partie remise, hum ? (Bon oui, j'ai un peu craqué sur la fin moi aussi).

Voilà, c'est tout ce que je peux vous dire sur cette expérimentation. Ci-dessous, vous pouvez voir en quoi cette décision m'a aidée, mais aussi pourquoi vous devez bien réfléchir avant de sauter le pas.


Elle vous fera un bien fou, promis

Maîtrise de soi | Avoir du recul | Appréciation | Regard neuf | Redéfinition des priorités

Les effets secondaires de la cure : (Je suppose) devenir encore plus "addict" qu'avant la cure. A vous de juger si c'est un risque que vous êtes prêts à prendre.


Bilan : J'y suis arrivée tant bien que mal (rechutes oblige). Mais vous savez quoi ? Je le referais volontiers et sur une plus longue durée cette fois-ci.

Et vous ? Avez-vous tenté de vous déconnecter des réseaux sociaux ? Racontez-nous un peu comment cela s'est passé ?

2 commentaires

  1. J'imagine que ca doit être difficile de se "sevrer" des réseaux sociaux quand on en est addict... Et je te souhaite bien du courage ! Moi j'ai plutôt le problème inverse, j'ai tendance à les oublier parfois et ne plus poster pendant un temps...

    RépondreSupprimer
  2. Merci Gaëlle, il m'en faudra pour la prochaine fois. Pour ton problème, je te conseille vivement de ne pas négliger les réseaux sociaux pour communiquer, ça aide vraiment. Mais ne te force pas, tu dois le faire par envie aussi.

    RépondreSupprimer